Skip to main content.

Le blog de la Côte Basque

TOP 14 - Le Derby des incertitudes
Mercredi, Biarritz reçoit le voisin Bayonne au Stade d'Aguiléra (coup d'envoi à 19h30). Les deux équipes ont un besoin impératif de victoires...
Le derby d’Aguiléra affichera complet, et c’est pour l’heure la seule certitude... Du public, des supporters mais verra-t-on du jeu ? Pas du tout certain : les deux équipes auront du mal à se libérer à évacuer la pression mise sur leurs épaules par les dirigeants des 2 clubs... On le sait l’Aviron comme le BO ont un besoin impératif de points. Les biarrots ont laissé filé le point du bonus lors du premier match face à Clermont et ils n’ont ramené qu’un point de leur déplacement à Narbonne. Pour les bayonnais, la situation est bien plus critique : deux matches et 2 défaites, aucun point de marqué Bayonne traîne déjà ses crampons dans la zone des reléguables...

Plus inquiétant pour Bayonne

Le champion de France Biarritz n’a pas affiché la forme qui lui avait permis de remporter en fin de saison dernière le titre du top 14... Faute à un manque d’engagement, à un collectif qui se cherche encore. Rien de bien inquiétant même si à Narbonne le BO avait oublié ses fondamentaux. L’an dernier les biarrots avaient connu le même problème cela ne les avaient pas empêchés d’être finaliste de coupe d’Europe et brillant vainqueur d’une finale de top 14 face à Toulouse. Le seul problème reste cette saison les rigueurs d’un calendrier différent : en raison de la coupe du monde 2007, le BO sera privé de ses internationaux, les dirigeants voudraient bien assurer la qualification le plus tôt possible pour pouvoir enchaîner les échéances (coupe d’Europe / championnat).

Pour l’aviron bayonnais les objectifs sont bien différents. En fait, les dirigeants n’ont fixé qu’un but : le maintien en jouant une place parmi les dix premiers du top 14. Avec deux défaites face aux nouveaux promus Albi et Montauban c’est plutôt mal parti... Les bayonnais sont à l’heure actuelle dans la position des palois la saison dernière... On se souvient du départ catastrophique des béarnais qui enchaînaient les défaites et qui se montraient impuissants en conquête sans collectif sans envie sans véritable patron. La section paloise s’était réveillée au mois de février, bien trop tard pour assurer son maintien. Il faut espérer que les bayonnais fassent sonner le réveil avant qu’il ne soit trop tard. Pour l’heure c’est le derby capable au moins de susciter une réaction d’orgueil. Ensuite, dimanche soir à 21H toujours à Aguilera, la venue de Perpignan avant le déplacement au Stade Français... Et les biarrots ont aussi du pain sur la planche dimanche soir c’est Toulouse qui attend Biarritz dans son antre d’Ernest Wallon.

Il y aura de la revanche dans l’air...

Commentaires

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire

Ce billet n'accepte pas les commentaires.