Skip to main content.

Le blog de la Côte Basque

TOP 14 - La pêche aux gros !
Le BO, battu à Toulouse, se prépare à recevoir vendredi soir l’équipe de Bourgoin (20H30), l’Aviron aura du mal à éviter une 5ème défaite à Paris samedi soir (20H)...

Il y a des rentrées des classes qui font grincer les dents... Le BO, champion de France n’a récolté que 2 victoires en 4 matches et l’Aviron Bayonnais mauvais élève de ce début de top 14 aligne les zéros ! Zéro victoire en quatre rencontres et pas le moindre point de marqué. Les bayonnais ont hérité de la dernière place relégué au fond de la classe ils comptent désormais 4 points de retard sur Narbonne, 5 sur Brive, 6 sur castres et déjà 8 sur Montpellier...

Les héraultais occupent en fait la place de 10e que Bayonne visait pour cette entame de championnat. Montpellier qui sera l’hôte de Jean Dauger le 16 septembre pour un match qui s’annonce déjà comme déterminant pour le maintien. En effet, les bayonnais se déplacent samedi chez le leader : le Stade Français. Inutile de dire qu’ils ont toutes les chances d’aligner une 5ème défaite consécutive. On voit mal cette équipe bayonnaise en plein doute, mal assise sur ses bases, prendre les points de la victoire à Paris. Même si dimanche dernier l’aviron a rassuré ses supporters sur sa capacité à se battre, mais la générosité l’envie ne suffisent pas pour faire plier une équipe mieux armée et sure de son jeu... La venue de Perpignan aura au moins prouvé qu’en revenant à ses fondamentaux, l’Aviron pouvait exister dans ce championnat.

Pour le BO, les doutes et les préoccupations sont bien différents. Les biarrots sont tombés deux fois en déplacement à Narbonne et Toulouse, résultat : un manque à gagner au compteur : 10 points seulement au lieu des 18 ou 20 escomptés. Vous me direz il n’y a pas péril dans la demeure biarrote qui, chaque saison éprouve les mêmes difficultés pour mettre en place son jeu. Toutefois cette saison, avec un calendrier difficile (matches internationaux, préparation de coupe du monde), Biarritz veut assurer le plus tôt possible ses objectifs de qualification pour les demi finales de top 14 et la phase finale de coupe d’Europe... Alors pas de temps à perdre vendredi soir avec la venue de Bourgoin. Une équipe berjalienne qui précède le BO d’un point au classement, mais les isérois n’ont pas impressionné les observateurs de ce début de saison. Alors pourquoi ne pas tenter une bonne pêche... aux gros !

Commentaires

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire

Ce billet n'accepte pas les commentaires.